Article

Comment le numérique va pousser la profession à developper de nouvelles missions à forte valeur ajoutée ?

By 2 juillet 2019 juillet 8th, 2019 No Comments

Article rédigé par Dominique Perier et Sanaa Moussaïd.

L’arrivée des nouvelles technologies comme l’Intelligence Artificielle, la Data, la Blockchain, et sûrement d’autres à venir, va imposer un changement de paradigme à l’ensemble des cabinets comme pour l’ensemble des entreprises.

En effet, nous sommes passés, au cours des 20 ou 30 dernières années, par des technologies qui, en fait, n’étaient pour beaucoup que de nouveaux produits ou logiciels du monde de la comptabilité papier à une comptabilité informatisée. Nous avons pu, pour certains d’entre nous, les intégrer dans nos cabinets sans trop changer nos modes de fonctionnement, soit en processus de production comptable, fiscal, social, … nous avons gagné en temps et mode de production mais nous sommes restés sur de la production de comptes, bulletins de payes, etc… et sur le même business model. Le développement du conseil est resté jusque-là très marginal.

Repenser nos cabinets

Avec l’arrivée de l’IA, la Data, et la Blockchain, il nous faut repenser nos cabinets. En effet, ces nouveautés devront permettre de mieux nous organiser encore dans nos cabinets, afin de nous concentrer sur la valeur ajoutée et le service apporté au client.

Certains prédisent la disparition de nombreux emplois dans diverses activités et/ou métiers. Plusieurs études s’accordent à dire que le métier de comptable faisait partie des métiers les plus fragiles en termes de

pérennité car ce métier serait automatisable à hauteur de 94 %.
En regardant ce qui se passe dans d’autres métiers comme le monde médical, l’intelligence artificielle de IBM, Watson, arrive à diagnostiquer les pathologies des patients sans l’aide du radiologue. Pour rappel, cette IA, a « ingurgité » un nombre incroyable d’images, à savoir des radios, IRM etc… et par comparaison et analogie arrive à réaliser les diagnostics sur des patients. Certains en concluent que le métier de radiologue est voué à disparaître. Je ne sais pas, mais en tout cas, les radiologues pourront et devront exercer leur métier différemment.

 

ÀLAUNE – LE NUMÉRIQUE

Leave a Reply